n1-p36-musique-Feppia.jpg

Texte : Le Furet / Photo : Anthony Rojo

Nom : Fédération des éditeurs et producteurs phonographiques indépendants d’Aquitaine. Surnom : Feppia Objectif : Développer le réseau de distribution et la diffusion des œuvres portées par les labels aquitains, améliorer la collaboration entre les acteurs culturels de la région, représenter les labels au niveau national. Rencontre avec Christel Chapin, coordinatrice de cette fédération locale à l’origine d’un regroupement national des labels indépendants. D’où est venue l’idée d’un regroupement des labels indépendants en Aquitaine ? Une première tentative de regroupement avait été menée il y a dix ans, notamment à l’initiative de Philippe Couderc (l’actuel président du réseau, également responsable du label Vicious Circle). Tentative finalement avortée car il n’existait pas de soutien à la musique enregistrée à l’époque. La Feppia a été créée en 2007 par une quinzaine de labels, avec le soutien financier de la Région*. L’objectif premier était de pouvoir porter la parole des labels, tant au niveau local que national, en étant pris au sérieux. Le milieu des musiques actuelles a trop longtemps été perçu par les institutions comme bordélique, fonctionnant à la «do it yourself». Aujourd’hui, l’image de la filière s’est améliorée grâce à un dialogue constant et au rajeunissement des représentants institutionnels, qui connaissent mieux notre milieu.

Quel est l’intérêt pour les labels d’y adhérer ? La création indépendante est un secteur en danger depuis plus de dix ans et la crise du disque a mis à mal beaucoup d’initiatives.

>>> Lire la suite : numéro 1-page 34