illustrationclaire.jpg

Texte : Caroline Simon - Illustration : Claire Lupiac

Il existe des jeux inoffensifs. Et d’autres pas…
Enfants inséparables, Sophie et Julien se lancent des défis en permanence. Tour à tour victime et esclave, aucun des deux ne veut céder de terrain à l’autre. Au départ bêtises anodines, leurs jeux prennent rapidement une dimension cruelle, voire perverse venu l’âge adulte.
Ils s’aiment passionnément mais préfèrent se faire du mal plutôt que de se l’avouer. Accros à ces jeux qui les unissent et les excitent plus que toute autre chose, ils jouent avec le feu, surfent avec les limites, en s’approchant toujours plus près du précipice.
 « Sacrée Sophie, le jeu avait repris sur les chapeaux de roue. Du bonheur à l'état pur, brut, natif, volcanique, quel pied ! C'était mieux que tout, mieux que la drogue, mieux que l'héro, mieux que la dope, coke, crack, fix, joint, shit, shoot, snif, pét', ganja, marie-jeanne, cannabis, beuh, peyotl, buvard, acide, LSD, extasy. Mieux que le sexe, mieux que la fellation, soixante-neuf, partouze, masturbation, tantrisme, kama-sutra, brouette thaïlandaise. Mieux que le Nutella au beurre de cacahuète et le milk-shake banane. Mieux que toutes les trilogies de George Lucas, l'intégrale des Muppet Show, la fin de 2001. Mieux que le déhanché d'Emma Peel, Marilyn, la Schtroumpfette, Lara Croft, Naomi Campbell et le grain de beauté de Cindy Crawford. Mieux que la face B d'Abbey Road, les solos d'Hendrix, le petit pas de Neil Armstrong sur la lune. Le Space Mountain, la ronde du Père Noël, la fortune de Bill Gates, les transes du Dalaï lama, les NDE, la résurrection de Lazare, toutes les piquouzes de testostérone de Schwarzy, le collagène dans les lèvres de Pamela Anderson. Mieux que la liberté. Mieux que la vie… »*
Ces deux personnages « borderline » ont finalement franchi la ligne jaune, en se laissant prendre au piège dans du béton. À la vie, à la mort...
« C’est comme ça qu’on a gagné la partie. Ensemble. Heureux. Et là, au fond du béton, on a enfin partagé notre rêve d’enfant : le rêve d’un amour sans fin... »*
Dans la vraie vie, ils vécurent heureux et eurent au moins un enfant. Mais ceci est une autre histoire…

* Texte extrait du film Jeux d’enfants, réalisé en 2003 par Yann Samuell, avec Marion Cotillard et Guillaume Canet.