Le Jardinier Le jardinier regarde le ciel pour voir d’où vient le vent. Il suit la course des nuages, il attend la pluie, il sème ses graines en fonction de la lune, il a la tête en l’air, toujours. Le jardinier caresse les plantes, ôte le bois mort, couvre le sol de paille et de feuilles séchées, il protège les racines et les vers, il a les mains dans la terre, toujours. Le jardinier accompagne le temps, il ne s’y heurte pas. Il suit les saisons et les heures mais ne les attend pas. Il est patient, toujours. Le jardinier plante, sème, taille, récolte. Pour cela il prévoit. Il fait une offre à la nature mais c’est elle qui dispose. Elle invente. Chaque matin il s’étonne, toujours. Le jardinier n’est sûr de rien. Son territoire est celui de l’espoir. Quand on met une graine en terre, c’est pour demain. Gilles Clément – La Vallée, 1er juillet 2015 Melle 2015 – Jardiniers terrestres, jardiniers célestes.

Cette biennale conjugue écologie et philosophie de l’existence, avec le concours de créateurs inspirés et inspirants. Ils nous proposent un large spectre d’approches artistiques pour nous offrir plus de lumière, d’espace, plus de sens, plus de plaisir, plus de vie. On y trouve ou retrouve le jardin planétaire cher à Gilles Clément, les rêveries dessinées de Pascal Colrat, les photographies à l’huile de Dominique Robin, le Cosmos de Florian de la Salle aux côtés des œuvres pérennes jalonnant la ville…

Dans_la_ville_-_Biennale_Melle_2015___A._Denis.JPG

Coups de cœurs 2015 :

  • Kôichi Kurita et sa Bibliothèque de terres de Poitou-Charentes : 365 terres collectées au fil des villes et villages, réduites à l’état de pigments, présentées en fioles de verre sur une longue table ovale dont on ne finir pas de faire le tour.
  • L’étonnante faculté d’adaptation de la feuille du tulipier de Chine, racontée par Gilles Clément : le tulipier fait changer la taille de ses feuilles sur une même branche en fonction des modifications d’apport d’eau et d’ensoleillement ; il régule ses dépenses sur les besoins de sa consommation
  • La vidéo Tristan’s ascension de Bill Viola où l’eau provoque changement et renouveau.
  • Les fabuleuses peintures Warli, art ancestral venu d’Inde, à 150 km au nord de > Mumbaï, véritables odes à la nature, la forêt, aux animaux, à la Terre-mère…

Feuilles_de_tulipier_-_Gilles_Clement__-_Biennale_Melle_2015___A._Denis.JPG

Ouvert tous les jours sauf lundi.

+ d’infos : www.biennale-melle.fr

/A.D.